Print

7 décembre 2017 – Trente-sept pays, dont 29 se trouvant en Afrique, ont besoin d’une aide alimentaire externe, a mis en garde jeudi l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) dans son dernier rapport sur les ‘Perspectives de récolte et la situation alimentaire‘.

L’abondance des récoltes céréalières contribue à maintenir les réserves alimentaires mondiales mais la sécheresse, les inondations et les conflits prolongés ont intensifié et fait perdurer l’insécurité alimentaire.

Les 37 pays ayant actuellement besoin d’une aide alimentaire externe sont : l’Afghanistan, le Burkina Faso, le Burundi, le Cameroun, la République centrafricaine, le Tchad, le Congo, La République populaire démocratique de Corée, la République démocratique du Congo, Djibouti, l’Erythrée, l’Ethiopie, la Guinée, Haïti, l’Iraq, le Kenya, le Lesotho, le Libéria, la Libye, Madagascar, le Malawi, le Mali, la Mauritanie, le Mozambique, la Birmanie, le Niger, le Nigéria, le Pakistan, la Sierra Leone, la Somalie, le Soudan du Sud, le Soudan, le Swaziland, la Syrie, l’Ouganda, le Yémen et le Zimbabwe.

Translate »